Dans quelle France on vit – Anne Nivat : la voix des Français que l’on n’entend pas

Dans quelle France on vit

Comment reporter ce qui se passe réellement en France, qu’en est sa cause et que pensent réellement les français de leur France ? Anne Nivat est une reporter française de guerre indépendante. Avec son recul et son oeil perspicace et empathique, elle a su rapporter de 6 villes françaises, oubliées, l’histoire de la France, telle qu’on la vit aujourd’hui. Paru le mois dernier (mars 2017), ce livre est à la voix de ceux qui ne veulent pas voter cette année, mais aussi de ceux qui votent pour qu’on les oublient pas.

 

Qui est Anne Nivat ?

Épouse, maman et journaliste passionnée, Anne Nivat est également auteur d’une dizaine de livres, tous publiés aux éditions Fayard (comme ce livre d’ailleurs. Son parcours a commencé en  Tchétchénie d’ailleurs, dans la première ville visitée pour « Dans quelle France on vit », l’auteur relatera sa rencontre avec des Tchétchènes à Évreux.

Anne Nivat est un reporter de guerre indépendante aimante et aimée. Elle a su s’affirmer et s’imposer sans jalouser ni user du succès de son mari, le journaliste politique, Jean-Jacques Bourdin. D’ailleurs, elle lui dédie son livre et je cite : « À l’homme de ma vie, pour qui je suis revenue en France, qui le premier m’a convaincue de la nécessité de ce travail et l’a passionnément suivi. »

Habituée à des terrains dangereux, elle a su voir le MalFrance de son pays et a voulu entendre les opinions des Français oubliés. Dans ce sens, elle a écrit dans son livre :

En temps de guerre, l’espérance est la paix.

Mais quand la paix règne depuis longtemps, où trouver l’espérance ?

 

À la découverte de l’histoire de France, actuelle :

Anne Nivat est donc partie à la rencontre de Français dans six villes moyennes, pour leur donner la parole. Évreux, Laon, Ajaccio, Montluçon, Laval et Lons-le-Saunier. Ces villes ont été choisis, à l’aune de deux critères, pour cinq thèmes essentiels. Elles sont toutes peuplées de moins de 50 000 habitants, à l’exception d’Ajaccio. Et les thèmes auxquels elles s’accordent toutes sont :

  • Le sentiment de déclassement
  • L’emploi et le chômage
  • L’identité
  • Le malaise des 18-25 ans
  • Le sentiment d’insécurité

En interrogeant ces « oubliés », Anne Nivat a voulu donner d’abord une oreille à ces Français. Elle ne parle pas à leur nom, elle leur empreinte sa plume, pour qu’ils soient lus, à défaut d’être entendus. Tous les gens qu’elle a rencontré en chemin sont « encore perplexes » qu’elle ait eu la démarche d’aller les voir, les écouter, « tellement ils ont cette impression d’être déconsidérés« , notamment par ceux qui sont censés les représenter.

 

Vous serez étonnés de lire l’histoire des arabes, africains, musulmans et blancs de France !

 

 

Disponible en vente à la Fnac, 22 euros : ici

More from Rima BELRHAZI

Sélection des babouches les plus trendy !

Si la babouche a connu ces premiers pas dans le monde arabo-musulman,...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *