10 choses à faire quand on n’aime pas son boulot !

Il arrive de ne pas aimer son job, parfois c’est trop difficile, d’autres l’ambiance qui n’est pas terrible. Mais pourquoi accepter de le subir quand de simples gestes peuvent tout changer ? Voici les 10 choses à faire quand on n’aime pas son boulot ! 

1- Trouver des gens passionnés du même métier :

Quand on fait du développement web et qu’on n’est pas geek, il suffit parfois de justement s’entourer de geeks. Bon, il y a quand même une grande probabilité qu’ils nous fassent encore plus détester la chose. Mais, parfois, la magie opère et l’excitation et passion se transmettent.

2- Monter en compétences :

Il se peut parfois que l’on se sente mal à l’aise dans notre poste, parce que simplement on ne le maîtrise toujours.  Il ne faut avoir aucune honte à ça. Loin de là, on n’apprend pas tout à l’école et chaque organisme à sa façon de procéder. S’il n y a pas d’assistance au travail ni de formation continue, il ne faut pas hésiter à s’auto-former. On peut, dans ce sens, assister à des conférences ou à des hackathons, suivre des tutoriels, rejoindre des meetups groupes ou se payer une formation et pourquoi pas se faire mentorer.

3- Améliorer son environnement de travail :

Il suffit parfois de simples gestes pour améliorer son quotidien au travail. Décorer son bureau (ou même). Apporter son mug au boulot et se préparer son café ou du thé. Et puis pourquoi pas prendre une petite pause quand c’est nécessaire ou de prendre un bon de sortie pour aller régler certaines affaires. Vous serez étonnés de voir que parfois il suffit simplement de demander.

Et puis, le boulot ce n’est pas que le travail. Il y a également les collègues. Une règle d’or à suivre au quotidien :

« On n’est pas obligé d’être amis avec tout le monde ! »

 

4- Avoir une vie :

Il est très important d’équilibrer entre sa vie professionnelle et personnelle. Etre un bourreau de travail, c’est bien pour son boss mais pas forcément pour soi. On passe une bonne partie de notre journée au travail, si ce n’est sa totalité. Il est primordial de garder en tête que l’on travaille pour pouvoir avoir une vie décente voire paisible. Et non pour simplement amasser de l’argent (encore faut-il que le job paye autant…) et suivre le troupeau capitalisé.

5- Faire du sport ou vivre sa passion :

Pour la plupart d’entre nous, notre boulot n’est pas notre passion. Sauf si vous avez un super métier et dans ce cas là il est temps de vous remettre en question… vous êtes entrain de lire un article qui parle de ceux qui n’aiment pas leur boulot…

(mauvaise) Blague mise à part, il est important de ne pas subir son stress quotidien et de le canaliser aussi bien dans un sport que dans des choses qui vous parlent : dessin, chant, lecture, voyage, couture,… etc. Et non mesdames, le shopping n’est pas une passion mais tant que ça vous fait plaisir ! Pourquoi pas ?!

6- Prendre un congé :

Si vous ressentez ce besoin de vous évader et de fuir au loin du stress quotidien, faites le ! N’hésitez pas à prendre votre congé et profiter de votre temps et de votre rémunération, si méritée. Parfois, la solution n’est nulle autre qu’une bonne sieste ou une journée à paresser.

7- Découvrir des métiers connexes :

Partez à la découverte des métiers connexes au vôtre. Peut-être, découvrirez-vous le métier qui vous correspond le plus ! Et puis, comment demander une promotion ou monter en hiérarchie si on ne connaît même pas le nom du poste que l’on veut, ni si on le veut réellement ?

 

8- Se réorienter :

Pour certains, cela restera une simple interrogation, mais pour ceux qui oseront tenter l’aventure, changer d’orientation professionnelle pourra se révéler extrêmement enrichissant et bénéfique. Que ce soit pour chercher une certaine satisfaction professionnelle ou pour une évolution de carrière ou simplement pour une meilleure rémunération, il est nécessaire de bien se renseigner et d’effectuer des recherches approfondies pour établir votre nouveau plan de carrière avant de passer à l’action. Si vous avez la chance de connaître vos passions, envisagez une d’elles en métier et comme on dit :  » et vous n’aurez plus à travailler un seul jour de votre vie » !

9- Se rebeller :

Ne pas être comme les autres n’est pas synonyme d’incompétence. Il est nécessaire de ne pas se faire intimider au boulot par les plus anciens. Bien entendu, il faut être respectueux envers ses collègues, notamment les plus anciens. Mais certains anciens oublient qu’ils étaient à leur tour débutants et ils le font parfois payer cher.

Votre supérieur ne remarquera pas toujours la qualité de votre travail ni l’effort fourni, et parfois, il est essentiel de le lui rappeler. Quand on est docile et qu’on se laisse toujours faire de peur de perdre son boulot et de heurter les autres, on finit souvent par se faire du mal et parfois à justement perdre son boulot.

10- Quitter :

Quand on a tout tenté et qu’il reste invivable de rester, c’est qu’il est temps de partir.  Assurez-vous de faire tout le travail en dessus en amont, afin de ne rien regretter. Passez du temps à postuler avant de déposer votre démission. On a plus de chances à trouver du boulot, en étant toujours salarié. Vous pouvez également utiliser vos autres propositions comme moyen de pression d’obtenir ce que vous voulez dans votre entreprise.

Mais qu’on se le dise, bien qu’on soit tous conscient qu’il vaut mieux démissionner qu’une fois une proposition en poche, il est parfois très difficile de rester même sans autre alternative. Et si votre décision est prise, soyez le moins émotif possible. Décidez en toute logique et puis, surtout, assumez.

(Si vous souhaitez savoir comment utiliser une offre d’emploi pour demander une augmentation salariale, lisez cet article).

Tags from the story
, ,
More from Rima BELRHAZI

Sélection des babouches les plus trendy !

Si la babouche a connu ces premiers pas dans le monde arabo-musulman,...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *